Philippe Djian : "Ca c'est un baiser", entretien

 


Doggy bag, Saison 2

Il est comment le nouveau...Philippe Djian ? A double effet !

Parfois haletant à la « 24 Heures chrono », parfois mou comme un épisode de « Derrick ». Pour ceux qui auraient loupé le début, petite explication : en octobre 2005, après avoir exploré le roman noir, le polar et le mélo, Philippe Djian décidait de lancer un genre nouveau : le roman télévisé. Une série télé qui se lirait comme un roman ou un roman écrit comme une série, au choix. Bienvenue dans l’univers impitoyable à la Dallas du clan Sollens, avec dans les rôles principaux : Irène, la reine mère alcoolo tendance psychorigide, Victor, le patriarche coureur repenti, leurs fils Marc et David, fous amoureux de la belle Edith, Josiane, l’infirmière aux dents longues et aux formes rebondies… La saison 1 tournait autour d’une palpitante question : qui de David ou de Marc coucherait avec Edith? Dans la saison 2, Edith ayant choisi (pour l’instant!), c’est maintenant du sort de Josiane qu’on se préoccupe.
La sexy infirmière réussira-t-elle à mettre la corde au cou de David, l’éternel célibataire?
Que d’émotions! Les accros aux « Feux de l’amour » devraient se régaler, les autres… succomberont. Car si cette saison 2 est parfois un peu poussive, lorsque l’auteur se réveille, c’est la fête du rebondissement! Résultat, on attend la saison 3. Chez Djian, il n’y a pas de pétrole comme dans « Dallas », mais il y a des idées!

Tifenn Duchatelle, Elle, 10/04/2006